Melanotaenia boesemani

Melanotaenia boesemani - Allen & Cross, 1980 - (Melanotaeniidae) - Arc-en-ciel de Boeseman, Poisson Arc-en-ciel

Melanotaeniidae - (famille)

La famille des Melanotaeniidae est endémique de l'Australie septentrionale et orientale ainsi que de Nouvelle-Guinée et de quelques îles voisines. La famille des Melanotaeniidae se caractérise notamment par : un corps comprimé avec une nageoire dorsale, de 3 à 7 épines, séparée de justesse, séparé de l'équivalent de deux à trois rayons, d'une seconde plus longue possédant de 6 à 22 rayons (le premier étant une grosse épine chez certaines espèces). La ligne latérale est absente ou très peu développer. Les mâles sont généralement plus grands et possèdent le plus souvent un patron de coloration plus soutenu, pour une taille moyenne d'une douzaine de centimètres.

Melanotaenia - (genre)

Melanotaenia est un genre de poissons d'eau douce appartenant à la famille des Melanotaeniidae et à l'ordre des Atheriniformes. Le genre Melanotaenia est endémique de l'Asie de l'Océanie et de quelques îles voisines, qui ne se rencontre nulle part ailleurs. Melanotaenia est un genre qui ne regroupe pas moins de 60 espèces distinctes.

Répartition géographique

Melanotaenia boesemani est une espèce endémique d’Asie, qui ne se rencontre nulle part ailleurs. En effet, ce petit Melanotaenia peuple les eaux douces de la région des lacs de Ajamaru dans la péninsule de Vogelkop à Irian Jaya, en Indonésie. L'espèce est également présente dans le lac de Aitinjo à 20 km au sud-est des lacs de Ajamaru.

Map

Taille

Melanotaenia boesemani est un poisson qui possède une taille maximale avoisinant les 15 centimètres.

Statut IUCN - (RedList)

En danger - (voir sur IUCN)

Melanotaenia boesemani est une espèce de Melanotaeniidae classé en danger d'extinction sur la liste rouge IUCN d'espèces menacées, due en partie aux fortes fluctuations du niveau des eaux de son habitat. Fluctuations du niveau de l'eau qui semble s'être accru ses dernières années (depuis le courant des années 2000) ; et principalement dû à la surpêche par l'homme, au profit du commerce international destiné à l'aquariophilie. Ce commerce aberrant estime à pas moins d'un million de spécimens pécher chaque année. Melanotaenia boesemani est donc une espèce à maintenir dans les meilleures conditions possibles (en aquarium et pisciculture), afin de la reproduire et de la diffuser de manière exemplaire.

Voir aussi - (externe)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 22/03/2017

France-animaux.org vous souhaite la bienvenue !

France-animaux.org regroupe plus de 2300 espèces et taxons inférieurs classés parmi plus de 390 taxons supérieurs.