Gymnocorymbus ternetzi

Gymnocorymbus ternetzi - (Boulenger, 1895) - (Characidae) - Veuve noire, tétra noir

Synonymes

  • Gymnocorymbus ternetzi - (Boulenger, 1895)
  • Tetragonopterus ternetzi - Boulenger, 1895
  • Gymnocothymbus ternetzii - (Boulenger, 1895)
  • Gymnocorymbus ternetzy

Gymnocorymbus - (genre)

Le genre Gymnocorymbus appartient à la famille des Characidae. Le genre Gymnocorymbus est endémique de l'Amérique du Sud et se rencontre de l'Orinoco au Venezuela jusqu'au Rio Paraguay au Paraguay et en Argentine. Le genre Gymnocorymbus comprend des espèces qui mesurent entre 5 et 7 centimètres pour les femelles. Le genre Gymnocorymbus fut décrit par Eigenmann en 1908. Le genre Gymnocorymbus regroupe seulement 4 espèces d'écrites de poissons :

  • Gymnocorymbus bondi - (Fowler, 1911)
  • Gymnocorymbus flaviolimai - Benine, Melo, Castro & Oliveira, 2015
  • Gymnocorymbus ternetzi - (Boulenger, 1895)
  • Gymnocorymbus thayeri - Eigenmann, 1908

Répartition géographique

Gymnocorymbus ternetzi est une espèce endémique de l'Amérique du Sud, qui ne se rencontre nulle part ailleurs. Gymnocorymbus ternetzi se rencontre dans les bassins des Rio Paraguay et Rio Guaporé au Paraguay et en Argentine.

Taille

Gymnocorymbus ternetzi est un petit characidae qui mesure une taille maximale comprise entre 5 et 7 centimètres, pour les plus grandes femelles. Gymnocorymbus ternetzi atteint légèrement plus en aquarium, pour les plus grands et les plus vieux spécimens.

Dimorphisme

Gymnocorymbus ternetzi possède un dimorphisme touchant notamment la taille des spécimens, plus petite chez les mâles avec 5 centimètres ; les femelles quant à elles mesurent une taille maximale de 7 centimètres. Les mâles possèdent également la nageoire anale nettement plus large et sont plus colorés, avec leur coloration sombre (noir) plus soutenue, la coloration (claire) argentée brillante est moins grisâtre que chez les femelles. En vieillissant, Gymnocorymbus ternetzi femelle possède également la terminaison des nageoires très filamenteuses.

Alimentation

Gymnocorymbus ternetzi est insectivore/omnivore et se nourrit dans son milieu, d'insectes, de petits crustacés, de petits vers et de plantes. En aquarium, tous les types de nourritures sont adaptés, avec une préférence pour les aliments frais et de préférence vivant même s’ils sont également très appréciés congelé : artémias, daphnies et vers de vases rouges ainsi que toutes les autres petites proies. Toujours en rapport avec la taille de la gueule des individus. Pour les nourritures sèches et lyophilisées, tous les mélanges en flocons, paillettes ou granules, vendus dans les commerces et animaleries traditionnelles sont adaptés. Variée au maximum ses différentes alimentations, afin d'éviter toutes carences, même si l'espèce est parfois considérée comme assez résistante.

Maintenance

Gymnocorymbus ternetzi est une espèce grégaire, c'est-à-dire qui vit en groupes de plusieurs centaines voir de milliers d'individus dans son milieu. Un aquarium d'une contenance minimale de 75 litres est donc indispensable pour un groupe de 6 à 7 individus en spécifique. Si le but premier n'est pas la reproduction, quelques poissons de fond comme des Corydoras et un couple de petits Loricariidae de 10 centimètres maximum pourront être ajoutés. Le décor sera abondamment planté, garnie de roches et quelques racines et branchages pourront être rajoutés. Prévoir cependant un espace de nage libre est fortement recommandé, car Gymnocorymbus ternetzi apprécie les espaces aérés. Le ph sera compris entre 6 et 7 (neutre) et la température avoisinera les 25°C. La filtration comprise entre 3 et 4 fois le volume d'eau par heure, évité de trop fort remous en "cassant" le rejet d'eau.

Statut IUCN - (RedList)

Non évalué - (voir sur IUCN)

Voir aussi - (externe)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 24/12/2016

France-animaux.org vous souhaite la bienvenue !

France-animaux.org regroupe plus de 2560 espèces et taxons inférieurs classés parmi plus de 400 taxons supérieurs.