Ctenopoma muriei

Ctenopoma muriei - (Boulenger, 1906) - (Anabantidae) - Poisson-labyrinthe ocellé

Synonymes

  • Ctenopoma muriei - (Boulenger, 1906)
  • Anabas muriei - Boulenger, 1906
  • Ctenopoma muriei muriei - (Boulenger, 1906)
  • Spirobranchus muriei - (Boulenger, 1906)
  • Ctenopoma murei murei - (Boulenger, 1906)
  • Ctenopoma murieri - (Boulenger, 1906)
  • Anabas ctenotis - Boulenger, 1920
  • Ctenopoma ctenotis - (Boulenger, 1920)
  • Anabas petherici - (non Günther, 1864)
  • Ctenopoma petherici - (non Günther, 1864)

Anabantidae - (famille)

Cette famille possède une vaste aire de répartition, principalement dans les régions tropicales de l'Asie et en Afrique. En général, on rencontre les Anabantidae dans les eaux pauvres en oxygène comme les marais, les plaines et les zones inondées. Souvent carnivores et peu spécialisés, ses poissons se nourrissent essentiellement d'invertébrés. Il existe environ 33 espèces réparties en 4 genres. L'Afrique regroupe 9 espèces de Ctenopoma et deux genres et cinq espèces sont connues d'Afrique de l'Ouest.

  • Anabas - Cloquet, 1816 - (2 espèces)
  • Ctenopoma - Peters, 1844 - (17 espèces)
  • Microctenopoma - Norris, 1995 - (12 espèces)
  • Sandelia - Castelnau, 1861 - (2 espèces)

Répartition géographique

En Afrique de l'Ouest, on rencontre Ctenopoma muriei au Tchad, dans le bassin du Niger, les tributaires supérieurs de la rivière Bénoué et la rivière Lualaba. Ctenopoma muriei est aussi connu dans les régions des lacs Albert, Edouart, George, Victoria, Tanganyika et dans les rivières du Nil. Dans son milieu naturel, on rencontre Ctenopoma muriei dans les étangs de lis, les marais et des plaines inondables. Des individus subadultes ont été collectés dans les bassins interstitiels dans le papyrus.

Taille

Ctenopoma muriei possède une taille maximale d'environ 6.0 cm (SL), la femelle plus grande avec environ 7 cm (SL) - (Fishbase)

Description

Comme la plupart des espèces du genre Ctenopoma, Ctenopoma muriei possède un corps assez haut et séparé des autres Anabantidae par des caractéristiques ostéologiques uniques. En effet, le genre Ctenopoma possède sur le pédoncule caudal un organe de contact postérieur. Toutes les espèces d'Anabantidae ont des organes de contact (chez les mâles) qui regroupent des écailles épineuses justes en arrière du globe oculaire. Chez certaines espèces comme les Ctenopoma, cet organe est également présent sur le pédoncule caudal. Ctenopoma, comme tous les Anabantidae possèdent sur les premiers épibranchiaux une expansion formant un supra-branchial qui sert "accessoirement" d'organe respiratoire, organe labyrinthiforme. Ctenopoma muriei possède un fond de coloration gris ou brun.

Maintenance

Ctenopoma muriei est une espèce à maintenir en captivité dans une eau au pH compris entre 6.0 et 7.5 avec une température comprise entre 23 et 28°C.

Alimentation

Dans son milieu, Ctenopoma muriei se nourrit de larves, scarabées, mollusques, débris et animalcules qui recouvrent les tissus des végétaux. En aquarium, tout type de nourriture est conseillé avec une préférence pour les nourritures fraîches : Artémias, Krill, Daphnies, vers rouges, larves d'insectes ou autres tubifex.

Statut IUCN - (RedList)

Préoccupation mineure - (voir sur IUCN)

Voir aussi - (externe)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

France-animaux.org vous souhaite la bienvenue !

France-animaux.org regroupe plus de 2560 espèces et taxons inférieurs classés parmi plus de 400 taxons supérieurs.