Aequidens tetramerus

Aequidens tetramerus - (Heckel, 1840) - (Cichlidae)

Aequidens tetramerusAequidens tetramerus 5

Synonymes / noms communs

  • Aequidens tetramerus est communement appelé "saddle cichlid"
  • Acara dimerus
  • Acara tetramerus
  • Aquidens viridis
  • Chromis punctata
  • Chromis uniocellatus

Aequidens (Genre)

Le genre Aequidens fait partie de la famille des cichlidae. Le genre Aquidens regroupe pas moins de 17 espèces de poissons d'écrites (Fishbase) ainsi qu'autant d'autres, non d'écrites et formes géographiques. Une grande partie de ses espèces possédant plusieurs formes géographiques, localités de pèche influant sur les caractéristiques méristyques et les colorations. Le genre Aequidens est endémique de l'Amérique. Le genre Aequidens se rencontre en Amérique du Sud et Amérique centrale. Le genre Aequidens fut décrit à partir de l'espèce citée, Aequidens tetramerus (espèce type du genre, Heckel, 1840).
 

Répartition géographique

Aequidens tetramerus est une espèce de cichlidae endémique de l'Amérique. Aequidens tetramerus se rencontre dans les eaux aux courants assez calmes des Guyanes, au Venezuela, au Brésil, en Colombie ainsi qu'au Pérou.

 

Taille

Aequidens tetramerus est un poisson qui mesure une taille maximale de 22 centimètres. Parfois légèrement plus en aquarium, pour les plus grands et les plus vieux spécimens, autour de 25 centimètres.
 

Description

Aequidens tetramerus possède un grand nombre de patrons de coloration, suivant son origine géographique, suivant son lieu de pèche. Variations influent également sur les caractéristiques méristiques.

Spécimens en aquarium

Aequidens tetramerus 3Aequidens tetramerus 2

Dimorphisme

Aequidens tetramerus mâle possède une taille adulte légèrement plus grande que sa femelle et de ceux faits un aspect plus robuste. Aequidens tetramerus mâle est également plus coloré et les terminaisons filamenteuses des nageoires dorsales et anales sont plus développées. Dimorphisme pas toujours évident, parfois difficilement observable surtout chez les jeunes et subadultes, mais devenant évident lors des reproductions.
 

Maintenance

Aequidens tetramerus est une espèce de cichlidae à maintenir dans un aquarium d'une contenance minimale de 220 litres avec 120 centimètres de façade en spécifique. 300 litres étant un minimum pour sa maintenance en cohabitation avec d'autres espèces. L'eau sera d'un phot compris entre 4,5 et 7,5, assez large gamme, dû fait de leurs vastes aires de répartition. La température avoisinera les 25°C (entre 23°C et 27°C). En aquarium, le décor sera composé de racines, branchages, roches et plantes et laissant une plage de sable leur offrant un bon espace de nage. Les racines et roches devront être disposées de manière à offrir des territoires et des espaces de retraits pour les femelles trop courtisées ou les dominer. Un grand nombre de séparations visuelles est aussi recommandé pour atténuer leurs agressivités. Vis-à-vis des plantes, évité de les enfouir dans ses territoires où elles seront à coups sur déraciné, si bien que celle-ci pouvant être accroché sur les supports, a l'aide d'élastiques ou de petits-fils de nylon sont parfaitement adaptés (Anubias, fougères Java). Très fréquemment rencontrée dans son milieu, la plante flottante Eichhornia crassipes (jacinthe d'eau) est une source de nourriture de choix, abritant dans ses racines, dans la partie immergée, nombre d'animalcules et de micro-organisme riches en vitamines. Quelques fruits d'aulnes et feuilles de chêne ou de hêtre peuvent être conseillés pour faire tampons et recréer partiellement les fonds qu'ils sont susceptibles de rencontrer (insérés les de préférence lavée et bouillit, attention de ne pas faire chuter trop et trop vite le ph, de le maintenir "neutre"). Quelques débris de racines déposés ci et là aléatoirement pour également aider a recréé le substrat susceptible d'être rencontré dans leur habitat.
 

Alimentation

Aequidens tetramerus est un cichlidae omnivore. En aquarium tout type de nourriture peut-être proposé, avec une préférence pour les alimentations fraiches (vivantes et congelés) : insectes, crevettes, moules, krills, fritures ; végétarien, petits pois, épinards, courgettes, etc. Mixé et mélangé le tout, en fine bouillit puis l'étaler finement 1,5 à 2 centimètres et le conserver au congélateur est très astucieux. De petits morceaux seront prélevés et décongelés avant les repas. Alterné ses alimentations et préparations, avec des nourritures sèches comme des granules et grosses paillettes adapter a leurs gueules afin d'éviter toutes carences.
 

Statut IUCN - (RedList)

Non répertorié - (voir sur IUCN)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 15/02/2016

France-animaux.org vous souhaite la bienvenue !

France-animaux.org regroupe plus de 2580 espèces et taxons inférieurs classés parmi plus de 410 taxons supérieurs.