Guianacara

Guianacara - Kullander et Nijssen, 1989 - (Cichlidae) - Cichlidé d'Amérique du Sud

Famille : Cichlidae

Les Cichlidae se caractérisent par une seule paire de narines, une ligne latérale généralement interrompue, une nageoire dorsale épineuse et branchue en continuité, l'absence de décrochement sous-oculaire et par 16 (rarement 14) rayons principaux à la nageoire caudale. Cette famille regroupe entre 1300 et 1800 espèces réparties principalement en Asie, Afrique et Amérique latine, chacune de ses origines géographiques semblant monophylétique.

Genre : Guianacara

Le genre Guianacara regroupe 7 espèces, dont trois sont présentes dans les cours d'eau de la Guyane. Le genre Guianacara ne possède pas de lobe branchial, une tête courte et élevée, une petite bouche avec des lèvres de types américains. Guianacara : de guiana = des Guyanes, acara = nom Tupi des cichlidae.

  • Guianacara cuyunii - López-Fernández, Taphorn & Kullander, 2006
  • Guianacara dacrya - Arbour & López-Fernández, 2011
  • Guianacara geayi - (Pellegrin, 1902)
  • Guianacara oelemariensis - Kullander & Nijssen, 1989
  • Guianacara owroewefi - Kullander & Nijssen, 1989
  • Guianacara sphenozona - Kullander & Nijssen, 1989
  • Guianacara stergiosi - López-Fernández, Taphorn & Kullander, 2006
     

Synonymes / noms communs

  • Papra
  • agudédé
  • kolobia
  • awéifi
  • miso
  • akalaku awala
  • owroe wefi
  • owroe moeje
  • hawa lipa
  • pakilali
  • acara, acara à selle
  • acara de l'Oelemari = (Guianacara oelemariensis)
     

Répartition géographique

Taille

  • Guianacara geayi mesure une taille maximale d'environ 8,5 centimètres (fishbase)
  • Guianacara oelemariensis de 8,1 centimètres (fishbase)
  • Guianacara owroewefi de 10,7 centimètres (fishbase)

Description

Faisant partie du sous-genre Guianacara, caractérisé par deux os supra-neuraux.

Dimorphisme

En règle générale Guianacara femelle est plus petite et d'aspect moins robuste que le mâle et possède la terminaison des nageoires en filament moins prononcé.

Maintenance

Les espèces du genre Guianacara fréquente notamment les Sauts dans lesquels on les rencontre principalement en contre-courants ou dans les diverticules à eau lente. Les Guianacara logent de préférence sur les substrats pierreux le long des rives aux eaux peu profondes.

Alimentation

Guianacara se nourrit dans son milieu de petits invertébrés et petits benthos. En aquarium Guianacara se nourrit de tous types de nourritures : paillettes et granules en proportion avec sa gueule ainsi que de nourritures fraîches (vivante ou congelé) comme artémias, krill, daphnies, mysis et autres petites proies.

 

Reproduction

Pondeur sur substrat, le couple défend un territoire. Les femelles Guyanacara peuvent pondre environ 3 centaines d'oeufs adhésifs dans un nid, anfractuosité ou endroit préalablement dégager et nettoyer par le couple. Le nid est généralement défendu d'une part par la femelle directement au-dessus des oeufs et larves et d'autre part par le mâle au-dessus du nid et alentours limitrophe. Les couples gardent et protègent le fraie durant une période de 1 à 3 mois.

Statut IUCN - (RedList)

Non évalué - (voir sur IUCN)

Préoccupation mineure - (voir sur IUCN) - (Guianacara oelemariensis)

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 10/12/2019

France-animaux.org vous souhaite la bienvenue !

France-animaux.org regroupe plus de 2400 espèces et taxons inférieurs classés parmi plus de 400 taxons supérieurs.