Chromidotilapia guntheri

Chromidotilapia guntheri - (Sauvage, 1882) - (Cichlidae)

Chromidotilapia sp 1Chromidotilapia sp 2

Chromidotilapia - (genre)

Chromidotilapia est un genre de poisson d'eau douce de la famille des Cichlidae et de l'ordre des Perciformes. Le genre Chromidotilapia est endémique de l'Afrique, qui ne se rencontre nulle part ailleurs. Chromidotilapia regroupe des espèces territoriales, le couple pondeur sur substrat, défend un territoire. Le genre Chromidotilapia se caractérise notamment par la présence d'un renflement papilleux bien développé de chaque côté du pharynx entre les branchies, les écailles cycloïdes, l'absence de microbranchiospine, aucun dimorphisme sexuel dans la forme de la nageoire caudale. Le genre Chromidotilapia regroupe 11 espèces distinctes, un certain nombre possédant des sous-espèces ou variétés géographiques :

  • Chromidotilapia cavalliensis - (Thys van den Audenaerde & Loiselle, 1971)
  • Chromidotilapia elongata - Lamboj, 1999
  • Chromidotilapia guntheri - (Sauvage, 1882)
  • Chromidotilapia kingsleyae - Boulenger, 1898
  • Chromidotilapia linkei - Staeck, 1980
  • Chromidotilapia mamonekenei - Lamboj, 1999
  • Chromidotilapia melaniae - Lamboj, 2003
  • Chromidotilapia mrac - Lamboj, 2002
  • Chromidotilapia nana - Lamboj, 2003
  • Chromidotilapia regani - (Pellegrin, 1906)
  • Chromidotilapia schoutedeni - (Poll & Thys van den Audenaerde, 1967)

Répartition géographique

Chromidotilapia guntheri est une espèce endémique de l'Afrique. En effet, ce cichlidae peuple notamment les eaux douces d’Afrique de l'Ouest dans les bassins côtiers depuis le district de St John au Liberia jusqu'à la Cross et en passant par le bassin et le lac de la Volta.

Taille

Chromidotilapia guntheri est un cichlidae qui mesure une taille maximale comprise entre 15 et 20 centimètres pour les plus grands spécimens.

Spécimens en aquarium

Chromidotilapia sp 3Chromidotilapia sp 4

Chromidotilapia sp 5Chromidotilapia sp 6

Dimorphisme

Chromidotilapia guntheri est une espèce possédant un dimorphisme sexuel touchant notamment la taille des spécimens adultes, plus grande chez les mâles. On observera également un dimorphisme touchant la coloration, souvent plus soutenue chez les femelles. En effet, ses dernières possèdent de la pigmentation colorée plus intense sur les nageoires, principalement la nageoire dorsale ou encore, un ventre toujours rougeâtre/rosé et plus rebondit. Les mâles possèdent la terminaison des nageoires plus effilées.

Alimentation

Chromidotilapia guntheri est une espèce omnivore, qui se nourrit dans son milieu de zooplancton, larves d'insectes et insectes aquatiques, mollusques et autres benthos. En aquarium, les nourritures traditionnelles fraiches et sèches (lyophilisés) sont parfaitement adaptées : artémias, krills, daphnies, tubifex, etc. ; sèche : paillettes et granules en proportion avec leur gueule, tubifex et larves d'insectes lyophilisés. Veuillez à varier au maximum l'alimentation, afin d'éviter toute carence.

Sous-espèces

Chromidotilapia guntheri est une espèce qui se divise en réalité en deux sous-espèces distinctes :

  • Chromidotilapia guntheri guntheri - (Sauvage, 1882)
  • Chromidotilapia guntheri loennbergii - (Trewavas, 1962)

En aquarium

Chromidotilapia sp 7

Statut IUCN - (RedList)

Préoccupation mineure - (voir sur IUCN)

En Danger Critique d'Extinction - (voir sur IUCN)

  • Chromidotilapia guntheri est une espèce de Cichlidae est classé - Préoccupation mineure - (LC) sur la liste rouge des espèces menacées IUCN : « Cette espèce a une large distribution à travers l'Afrique de l'Ouest, sans grandes menaces généralisées connues. Elle apparaît donc moins préoccupante. Elle a également été évaluée en régional - Préoccupation mineure - pour l'Afrique centrale et occidentale. »
  • La sous-espèce Chromidotilapia guntheri ssp. loennbergii est endémique au Lac de cratère Barombi Mbo (7 km²). La sous-espèce est actuellement classée "En Danger Critique d'Extintion" (CR) sur la liste rouge des espèces menacées IUCN: « les principales menaces sont les plantations d'huiles et de l'agriculture sur brûlis conduisant à la sédimentation et la pollution dans le lac (1 emplacement). Il y a des plans pour le développement commercial de la région pour le tourisme. Il existe également une menace potentielle du lac "rots" due au CO2 (comme dans le lac Nyos). En outre, la déforestation de l'environnement du cratère peut causer une augmentation de la circulation du vent, ce qui pourrait conduire au lac "tournant", que le lac est stratifié, la couche inférieure étant très pauvre en oxygène et riche en matière organique. Des vents plus élevés peuvent provoquer des courants dans le lac qui pourraient contraindre cette couche inférieure à se mélanger avec la couche supérieure où les poissons vivent. Cela risque de provoquer une diminution massive d'oxygène dans l'eau et tuer les poissons. Avec le prélèvement d'eau pour alimenter la ville de Kumba (qui est susceptible de se densifier) et les plans de développement commercial du secteur du tourisme, cette sous-espèce est considérée comme en danger critique d'extinction. »

(Travail personnel reporter sur Wikipédia)

Voir aussi - (externe)

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 08/02/2016

France-animaux.org vous souhaite la bienvenue !

France-animaux.org regroupe plus de 2550 espèces et taxons inférieurs classés parmi plus de 400 taxons supérieurs.