Melanochromis auratus

Melanochromis auratus - Boulenger, 1897 - (Cichlidae)

Melanochromis - Trewavas, 1935 - (Genre)

Le genre Melanochromis fait partie de la famille des cichlidae et de l'ordre des Perciformes. Le genre Melanochromis regroupe 15 espèces de poissons. Un certain nombre d'espèces non encore décrites et variétés géographiques sont connues.

Synonymes / noms communs

  • Pseudotropheus auratus
  • Chromis aurata
  • Chromis auratus
  • Tilapia aurata
  • Melano auratus
  • Mbuna

Répartition géographique

Melanochromis auratus est une espèce endémique de l'Afrique dans le lac Malawi. On le rencontre dans l"habitat rocheux principalement dans la partie sud du lac où l'on rencontre plusieurs populations et formes géographiques.

Mâle

Taille

Ce cichlidae mesure une taille maximum d'une douzaine de centimètres voir un peu plus en captivité. La femelle reste un peu plus petite avec une dizaine de centimètres.

Description

Melanochromis auratus possède un fond de coloration sombre et "deux bandes" longitudinales claires à l'âge adulte, avec suivant les populations ou variétés géographiques, des variantes dans leurs colorations allant des jaunes aux blancs ou crèmes. Il n'est pas rare d'observer chez un même individu, une première bande centrale plus claire ou plus blanche que celle située sous la nageoire dorsale, "seconde bande" englobant également toute la nageoire dorsale. La tête possède le "masque" caractéristique du genre et formé à partir du prolongement de la coloration des flancs. La bande centrale des flancs dépasse largement le pédoncule caudal. Les nageoires pelviennes sont sombres (noirs) avec le premier rayon dur clair (blanc). La nageoire caudale est sombre avec liseré clair. La nageoire dorsale est très légèrement pigmentée de noir dans le tiers central supérieur. Quelques reflets bleutés peuvent être également présents, mais dans la totalité de la nageoire, ainsi que dans la bande claire centrale, l'anale et la caudale. La nageoire anale est sombre avec liseré clair et possède au moins un ocelle. Les deux bandes noires des femelles sont bordées de part et d'autre d'une pigmentation plus claire que les deux bandes claires. Le ventre de ces dernières est jaune à oranger suivant l'âge et leurs provenances géographiques. Le lobe supérieur de la nageoire caudale est tacheté de noir et l'inférieur de même couleur que le ventre, mais semble plus clair. Pigmentation noire sur les trois tiers (la totalité) supérieurs de la nageoire dorsale et liseré jaune.

Dimorphisme

C'est une espèce très simplement différenciable à l'âge adulte. En effet, la femelle possède un patron de coloration à l'inverse de celui du mâle et donc à dominance jaune (ou plus ou moins blanches ou crèmes suivants sa provenance géographique). (voir aussi la description)

Couple de provenance sauvage

Maintenance

Melanochromis auratus se maintient dans un volume de 200 litres minimum pour un couple avec un ph compris entre 7 et 8° et une température d'environ 26°C. Il est préférable de maintenir cette espèce au moins en trio (1 mâle et 2 femelles) afin que le mâle harcèle pas trop un même individu, dominé ou dans le but de se reproduire. Melanochromis auratus est un cichlidae assez caractériel et est donc à maintenir avec des colocataires du lac Malawi de même taille et au tempérament similaire. Tous ses colocataires qui ne seront pas en mesure de lui tenir tête seront complètement dominés et/ou tués.

Alimentation

Melanochromis auratus est végétarien/détritivore. Dans son milieu il se nourrit : en broutant la couverture biologique qui recouvre le sable et les pierres, de plantes, de phytoplancton, de diatomées et d'algues (Oscillatoria, Calothrix, Melosira, Cladophora). À savoir qu'il ingère forcément une petite part d'animalcule. En aquarium il se nourrit donc de tous types de nourriture sèche ou fraiche à dominance végétarienne : paillettes/flocons, granulés (à base de verdure comme la spiruline), épinards, courgettes, petits pois, salades bouillies ainsi que de quelques artémias, daphnies ou petits krills. Melanochromis auratus ne possède pas l'organe adapter à la digestion de "nourritures rouges" du genre tubifex ou vers de vase et même vers rouges en tous genres.

Reproduction

Melanochromis auratus est un incubateur buccal maternel, le mâle défend un territoire. Ce dernier creuse un nid dans le sable ou contre une pierre où il y attire les femelles avec son jeu de séduction. Il n'est pas rare en aquarium de le voir se reproduire directement sur une pierre (pierre plate) qui sera que brièvement nettoyée lors de son jeu de séduction et/ou lors de la ponte des oeufs (nettoyage pouvant suggérer une prise de pertinence ou dominance). La ponte a lieu en "T" assez caractéristique et les oeufs sont fécondés sur le sable et surtout directement dans la bouche de la femelle. La femelle pond moins d'une cinquantaine d'oeufs. Les oeufs et les larves sont incubés par cette dernière pendant une période approximative de 21 jours. Il n'est pas rare après cette période, d'observer une femelle les cracher et les reprendre en bouche pendant encore 3 jours à une semaine. En effet c'est pendant cette période que la femelle donne et apprend aux jeunes les premiers instincts de survie. Il est plus facile en captivité d'observer ce comportement lorsque l'on isole une femelle dans un petit bac "nurseries, gestation" de manière à ce qu'elle soit au calme et pas trop harcelée par des colocataires d'aquarium communautaire souvent très à l'affût de petites proies survitaminées. Les juvéniles acquièrent à la naissance un patron de coloration ressemblant à de petites femelles (en plus claires) et c'est seulement en grandissant, vers leurs premières maturités sexuelles et une taille de 6/7 centimètres, que les mâles vont commencer à se déclarer, s'affirmer et progressivement changé de couleur.

jeunes

Statut IUCN - (RedList)

Préoccupation mineure - (voir sur IUCN)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 07/05/2016

France-animaux.org vous souhaite la bienvenue !

France-animaux.org regroupe plus de 2500 espèces et taxons inférieurs classés parmi plus de 400 taxons supérieurs.