Python sebae

Python sebae - (Gmelin, 1789) - (Pythonidae) - Python de Seba

Synonymes

  • Coluber sebae - Gmelin, 1789
  • Python sebae sebae - Broadley & Howell, 1991
  • Helionomus sebae - (Gmelin, 1789)
  • Boa hieroglyphica - Schneider, 1801
  • Python houttuyni - Daudin, 1803
  • Python jubalis - Pitman, 1936
  • Coluber speciosus - Bonnaterre, 1789

Répartition géographique

Python sebae est une espèce endémique de l'Afrique, qui ne se rencontre nulle part ailleurs. En effet, ce python peuple la majeure partie des habitats de sa zone de répartition, qui s'entend à toute l'Afrique subsaharienne du Sénégal à la République Démocratique du Congo et l'Angola. Python sebae est une espèce qui apprécie particulièrement les eaux stagnantes comme les lacs, marécages, etc. Également les zones urbaines ; probablement introduit aux USA en Floride. Plus au sud jusqu'en Afrique du Sud il est remplacé par l'ancienne sous-espèce Python sebae natalensis élevé au rang d'espèce Python natalensis. La zone de croisement se situe principalement aux alentours de la Tanzanie.

Map

Taille

Python sebae est une espèce qui possède une taille maximale confirmée dépassant les 6 mètres avec un spécimen gambien ayant été signalé de 7.5 mètres. Python sebae possède cependant une taille moyenne commune comprise entre 3 et 3.5 mètres. Les spécimens avoisinant les 5 mètres sont déjà relativement rares. Python sebae est le plus grand serpent d'Afrique et sûrement le deuxième plus grand serpent du monde. Des poids compris entre 44 à 55 kilogrammes sont souvent reportés, mais des études stipulent un poids moyen plus relatif de 32.2 kilogrammes. Un poids maximum de 91 kilogrammes signalé. Même si un certain nombre des tailles et poids n'ont pas été officiellement décrits par les scientifiques, il semble qu'elles soient fiables.

Statut IUCN - (RedList)

Non évalué - (voir sur IUCN)

Voir aussi - (externe)

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

France-animaux.org vous souhaite la bienvenue !

France-animaux.org regroupe plus de 2300 espèces et taxons inférieurs classés parmi plus de 390 taxons supérieurs.